" Toute la musique que j'aime"... pas

Publié le par Florence Lamarque

En ce jour de fête de la musique et au lendemain d'un concert de Johnny Halliday au stade Chaban Delmas, l'histoire en fera probablement sourire plus d'un. Mais beaucoup d'autres grinceront des dents ! 

Pour le traditionnel concert du 14 juillet, Nicolas Sarkozy a choisi d'offrir aux Français un spectacle gratuit de Johnny Hallyday. Sauf que cette récréation coûtera 1 million d'euros à l'Etat Français et que la moitié de cette somme est destinée à  la rémunération du chanteur. Johnny Hallyday devrait ainsi toucher 500.000 euros pour 3h de spectacle ! ... Va-t- il encore prendre cet argent sur le budget de l'Elysée ou va-t-il amputer le budget du ministère de la culture? C'est tout de même un comble qu'il reçoive cet argent français alors que le chanteur a choisi de s'exiler en Suisse pour payer moins d'impôts! "Je suis d'accord de payer des impôts, mais il y a une limite", déclarait-il il y a peu. 

Ce concert sera bien plus lucratif pour Johnny que les autres dates de sa tournée d'adieux. En effet, il ne touchera "que" 200.000 euros par date. La tournée lui permettra toutefois d'empocher  20 millions d'euros. Un beau petit pactole pour son départ à la retraite ! Et dire que l'on va demander à des ouvriers de travailler jusqu'à 67 ans pour percevoir une minuscule retraite.

Tout cela est indécent ! Surtout en ce jour de Fête de la musique... car ce soir vous pourrez aussi écouter des artistes gratuitement, cela ne coûtera que l'envie et la passion des musiciens, et rien à la collectivité...

Alors que de nos jours, on ne parle que de nouveaux modes de consommation et que l'on constate une hausse fulgurante du déficit public,   cette partition-là, c'est " Toute la musique que j'aime" pas !!!
           

Publié dans Editorial

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article